Logo éconovateur Tout savoir sur la communication responsable et l'écoprospective
Rechercher
Sauveur Fernandez    FAQ    Presse    Contact   
Accueil
 
Vous êtes ici : L'éconovateur > Sur le gril > Livres...

Vous êtes sur l'ancienne version du site de l'Econovateur. Pour vous rendre sur la nouvelle version, revenez à la page d'accueil

 


Les nouveautés

Éthique com'
Le développement durable est-il soluble dans la jeunesse ?

Comment dissoudre le développement durable dans l'esprit des jeunes ?LIRE ]

Critic com'
OGM : manipulations en tous genres

Comment faire passer la pilule des OGM auprès du grand public, qui, de façon majoritaire n’en veut pas ? LIRE ]

Voir autrement
Low-tech, la deuxième voie technologique
4me partie et fin : comment concevoir des technologies réellement soucieuses du bien-être des hommes, et de la planète. [ LIRE ]

Voir autrement
À la recherche des lois pacifiques de la guerre
3me partie : la guerre, soeur fatale de l'humanité.LIRE ]

 


logo facebook Twitter
logo facebook Facebook
logo linkedin Linkedin
logo viadeo Viadeo

Communication
Éthique
Critic com'

Écoprospective
Voir autrement
Prospective minute
Nouvelles du futur

Éco-innovation
Entreprises
Alimentation-santé
Habitat

Sur le gril
L'invité surprise
Livre, revue, expo

En savoir plus
Les archives
L'agenda
ABCdaire


Sur le gril

Livre, revue, expo 15 décembre 2001

"La Non-violence active", De Olivier Maurel - éditeur la Plage - 125 pages - 7,90 Euros

Synthèse révisée le 10 mai 2003
 

Imprimer l'article Recommander l'article Commenter l'article
Livre : la non-violence active

La non-violence active
100 questions-réponses pour résister et agir

Si les conflits que vivent les individus et les nations font partie de l'art de vivre ensemble, la violence ne doit plus être dans une société civilisée son seul mode d'expression. La Non-violence active fait le pari de réussir là où bien souvent la force échoue.

non violence


Commentaire

Ne pas confondre violence et conflit
Apprendre à vivre ensemble, c'est aussi, à certains moments de la vie accepter les conflits. L'individu, le groupe, les sociétés, les nations sont tous, bon gré mal gré, agresseurs ou agressés, impliqués dans des conflits de toutes natures.

Si, malheureusement, depuis la nuit des temps, et à de bien rares exceptions, la violence individuelle ou sociale est restée un moyen d'expression courant pour régler les antagonismes, celle-ci était cependant fortement tempérée dans les sociétés anciennes par des rites et traditions qui en limitait leur létalité. Plus tard, l'invention de la loi et de la justice ont pris le relais dans les sociétés dites « civilisées », cependant que les guerres, grâce au progrès technologique et des conceptions occidentales guerrières radicalements différentes des autres grandes civilisations, gagnaient en puissance meurtrière (1).

Le vingtième siècle a vu ainsi, conjointement aux guerres mondiales, de saines tentatives internationales d'arbitrages de conflits entre nations (peu couronnées de succès pour l'instant).

Il restait néanmoins à définir et formaliser clairement une méthode pacifique moderne d'apaisement des conflits, adaptée à nos sociétés, et rejetant volontairement toute forme de violence : la Non-violence active. Il revient au vingtième siècle le mérite de l'avoir inventée, et au livre de Olivier maurel de l'expliquer clairement.

Comment la Non-violence active agit-elle ?
Si tous les hommes ne sont pas bons (tant s'en faut), ils restent complexes dans leurs attitudes. Même les société les plus totalitaires recèlent des failles psychologiques, venant en grande partie de la partie de la population « molle » qui subit la dictature, sans vraiment l'accepter.

« Tout l'art de la non-violence consiste à s'adresser au meilleur de l'individu … »

Tout l'art de la non-violence consiste à s'adresser au meilleur de l'individu, et à amener ainsi les citoyens les plus sensibles à participer au renversement des pouvoirs violents.

La Non-violence active est-elle efficace ?
Pour beaucoup d'entre nous, la Non-violence reste attachée à Gandhi, et nous paraît très difficilement applicable hors du contexte de l'Inde de l'époque.

Le grand mérite de ce livre, très pédagogique, est de nous convaincre que, si l'ancien leader indien à effectivement « inventé » la Non-violence active, ses méthodes sont largement applicables à tous les individus et nations, et donnent d'excellents résultats.

Nous découvrons ainsi, au fil des pages, que les associations et ONG telles que Greenpeace à l'international, ou Attac en France fondent toutes leurs actions sur ces principes : boycotts citoyens des multinationales, arrachages de plants OGM, etc.

L'auteur prévient honnêtement que cet ensemble d'outils de résolution de conflits, peut aussi échouer. Mais, souligne-t-il, beaucoup de guerres s'enlisent, coûtent énormément en vie humaines, et ont toujours au moins un perdant (le vainqueur restant lui même très souvent exsangue).

Le renversement sans violence du dictateur guatémaltèque Ubico en 1944, la résistance des dissidents russes pendant les années 70, le renversement de Didier Ratsiraka à Madagascar en 1991, sont quelques réussites peu connues d'actions non-violentes collectives.

Aux sources mêmes de la violence
La violence n'est pas le propre de l'homme. L'auteur, Olivier Maurel, souligne fort justement que l'éducation violente des enfants est la principale cause de son maintien dans l'inconscient collectif : pour 90 % de enfants du monde, le premier contact avec la violence s'effectue sous les coups de leur parents. Elle devient ensuite pour eux, par le principe de « l'empreinte », le moyen normal de résoudre les conflits.

Ce livre préconise une éducation à la non-violence dans les écoles. Déjà, dans le monde et en France, des élèves sont formés à la résolution de conflits dans les cours d'écoles.

Un ensemble très riche de moyens d'action et de modes d'interventions
Pour parvenir à ses fins, la non-violence utilise une panoplie très riches de méthodes qui ont largement fait leurs preuves, et toutes fondées sur le respect des personnes : communication non-violente, médiation, droit, information de l'opinion, non coopération légale, obstruction civile, programme constructif…

Le livre décrit surtout les luttes d'actions collectives. Il se contente, par manque de place – et c'est le seul regret que nous formulerons à son égard – de décrire succinctement les autres possibilités d'intervention : agression individuelle au coin d'une rue, dispute de couple, bagarre de jeunes enfants dans la cour de récréation…

Conclusion
La non-violence active est encore peu connue, et « traîne » une réputation injustifiée de méthode naïve et non-efficace. C'est d'abord une manière de penser le monde, et de voir dans le pacifisme et le respect de « l'autre », la clé d'une civilisation avancée.

Elle nous incite aussi à considérer la violence comme une maladie dont il faut nous défaire, notamment par un travail personnel et l'éducation des jeunes générations.

Tout le mérite de ce livre, très agréable à lire, est de nous en convaincre.

- Sauveur Fernandez -

 

Bien Agréable à lire, très pédagogique, et convaincant.
A revoir De par sa vocation pédagogique et d'initiation, reste concentré sur les luttes collectives civiles.

retour haut de page

Annexe

(1) Pour en savoir plus sur les guerres du passé, et les « verrous culturels » imaginés par nos ancètres pour en limiter leur létalité, lire « A la recherche des lois pacifiques de la guerre ».

En savoir plus

– Quelques liens (sites officiels, articles…) sur la non-violence.

Un article sur la communication non-violente.

Découvrez les cinq dernières critiques

« Comment l'esprit vient aux objets » et « Petites mythologies d'aujourd'hui » (2 livres)
Une vision en profondeur des rapports ambivalents que les objets et les images tiennent dans nos vie.

Pourquoi je suis moyennement démocrate (livre)
La démocratie est-elle vraiment le meilleur système politique que l'homme ait jamais créé ?

La société de consommation de soi (livre)
La publicité vise aussi de plus en plus à instaurer la société de consommation en véritable projet politique de civilisation.

La peur de la nature (livre)
L'espèce humaine, vit avec un drame caché : la peur de dame Nature, sa mère originelle.

99 francs (livre)
Vivez la pub française de l'intérieur, avec Octave Parango créatif publicitaire brillant, mais torturé.

Archives : commentaires, critiques livres, non violence, non-violence, non-violence active, conseils, livres alternatifs, comprendre, définitions, critiques

Abonnez vous à la lettre d'information pour être tenu au courant des nouveautés de cette rubrique...
Je m'abonne.

Vous voulez commander ce livre ? Et bien, soyez éconovateur et fier de l'être en allant le réserver chez… votre libraire de quartier : votre commune ou arrondissement, et le petit commerce de quartier vous en remercieront.

[an error occurred while processing this directive] Retour haut de page



Des remarques, de l'info à communiquer, envoyez vite un mail !
infos@econovateur.com
 
 
Tous les dossiers, articles et commentaires écrits par l'éconovateur.com peuvent être reproduits à des fins éducatives ou d'information dans les conditions du "Fair Use", avec les réserves et conditions suivantes : [ LIRE ]