Le marché du bio a-t-il besoin de soigner sa e-réputation ?

Logo Reputation VIP

Qu’est ce que la e-réputation ? Sa définition est simple : c’est l’image – positive ou négative – que véhicule sur le Web une entreprise, une marque, une organisation un produit ou un service. Cette opinion générale est issue de flux d’informations transmis par l’entreprise elle-même ou par l’écosystème médiatique de la toile (blogueurs, journalistes, échanges entre internautes, etc.).

A l’heure de l’omniprésence d’Internet dans nos vies, avoir une bonne image sur la toile est un atout concurrentiel non négligeable. Veiller sur sa e-réputation est aussi crucial, une situation de crise imprévue pouvant rapidement ruiner ou déstabiliser fortement une notoriété chèrement acquise.

Doté d’une solide confiance publique, le secteur du bio doit-il aussi veiller sur sa e-reputation ? C’est ce que nous propose de découvrir un article de Réputation VIP, où je suis interviewé en tant qu’expert du secteur bio. En voici un bref extrait :

1 – E-réputation : renforcer sa présence sur le web :

« Si les marques et les distributeurs sont désormais présents sur Internet et sur les principaux réseaux sociaux, elles ne les utilisent pas encore à leur plein potentiel », décrypte Sauveur Fernandez, consultant expert en innovation et tendances des produits biologiques, et Fondateur de l’Éconovateur, contacté par Reputation VIP.

« En effet, traditionnellement, beaucoup d’entreprises bio sont davantage tournées vers le contact physique, notamment lors des salons. Le bio en général est aussi marqué par un certain esprit germanique relativement austère et réservé envers ses clients, les contacts se limitant souvent à informer les interlocuteurs sur l’utilisation des produits. »

Pour lui, la visibilité numérique des marques bio doit être renforcée, en consolidant les liens avec les blogueurs en vue, ou encore en intégrant rapidement les dernières tendances du web, comme par exemple le brand content, ou le visual content , qui nécessite du contenu infographique ou vidéo de qualité. Certaines entreprises, comme Biocoop, premier réseau de magasins du bio en France, ont déjà initié cela.

Lire l’article intégral : E-réputation du secteur bio

 

Toutes les missions de l'Éconovateur pour les entreprises et les organisations

Je découvre
Je découvre
By | 2016-10-13T09:21:51+00:00 13 mai 2015|Categories: COMMUNICATION RESPONSABLE, MARKETING-COMMUNICATION RESPONSABLE|0 Comments

Leave A Comment